L'anarchisme Internationaliste

Nous utilisons ce terme pour faire la distinction entre les "anarchistes officiels", qui ne sont quasiment pas différents du trotskisme dans leur soutien à toutes les causes typique des gauchistes (luttes de libération nationale, travail dans les syndicats, etc.), et ces groupes qui, bien qu'ils s'identifient avec la tradition anarchiste et non celle marxiste, restent cependant du côté internationaliste de la frontière de classe.

Réunion CNT-AIT de Toulouse du 15 avril 2010 : Vers la constitution d’un creuset de réflexion dans le milieu internationaliste

Nous tenons à saluer et à remercier les militants de la CNT-AIT de Toulouse pour nous avoir invités à la réunion publique qu’ils avaient organisée et pour nous avoir permis de présenter l’exposé introductif sur le thème : "La faillite du capitalisme et le développement de la lutte de classe"

L’accueil qui a été fait à notre exposé tout comme l’ambiance fraternelle et constructive de la réunion en général étaient tout à fait propices pour que se développe une véritable dynamique de débat collectif.

Guerre en Libye: une position internationaliste du KRAS

Nous publions ici la prise de position contre la guerre en Libye écrit par le KRAS, la section de l’AIT en Russie. Le CCI veut d`abord saluer fortement l’internationalisme qui anime clairement cette prise de position. Cela ne nous surprend pas, parce que le KRAS a dans le passé constamment défendu une position clairement internationaliste : en 2008 contre la guerre en Géorgie, et auparavant encore face aux guerres en Tchétchénie dans les années 1990, rejetant tout soutien politique aux différents camps bourgeois en guerre. Ce que nous avons en commun, et ce qui compte vraiment pour nous, c’est le fait qu’une organisation comme le KRAS se situe sur la question la plus significative pour le prolétariat, la guerre impérialiste, sans aucun doute dans le camp de la classe ouvrière internationale.

Notes sur le mouvement anarchiste internationaliste en Grande-Bretagne

Ce texte ne prétend pas reprendre de manière exhaustive, d’un point de vue marxiste, l’histoire du mouvement anarchiste en Grande-Bretagne écrite d’un point de vue marxiste, ni ses relations avec les traditions marxistes. Une telle tâche est nécessaire mais elle prendra du temps, de la réflexion et de la discussion. Le but de ces notes est beaucoup plus modeste : servir de base à une reconnaissance et une compréhension que l’anarchisme en Grande-Bretagne, comme ailleurs, a son aile révolutionnaire internationaliste, donc capable de nous permettre alors de corriger certaines erreurs significatives que nous avons faites à l’égard de plusieurs de ses expressions organisées. Centrer son attention sur ces expressions organisées ne pourra jamais donner une complète image de l’anarchisme, qui, presque par définition, contient un grand nombre d’individus « inorganisés »1, mais c’est une voie nécessaire pour comprendre les principaux courants historiques du mouvement anarchiste du Royaume-Uni.

Débat : les anarchistes internationalistes font-ils vraiment partie du camp révolutionnaire ?

Nous publions ci-dessous la traduction d’un échange qui a eu lieu sur notre site en espagnol (rubrique “Commentaire”) à propos de notre article “Gauche communiste et anarchisme internationaliste : ce que nous avons en commun”.

Gauche communiste et anarchisme internationaliste (3) : quel état d’esprit doit animer le débat ?

Aujourd’hui encore, il existe de part et d’autre certaines craintes à débattre et à collaborer. Pour dépasser ces difficultés, il faut être persuadé d’appartenir bel et bien au même camp, celui de la révolution et du prolétariat, malgré les divergences. Mais cela ne peut suffire. Nous devons aussi faire un effort conscient pour cultiver la qualité de nos débats. “S’élever de l’abstrait au concret” est toujours l’étape la plus périlleuse. C’est pourquoi, par cet article, le CCI tient à préciser avec quel état d’esprit il aborde cette possible, et nécessaire, relation de la Gauche communiste et de l’anarchisme internationaliste.

Appel à une Réunion publique à Toulouse suite à la manifestation du 7 septembre

Faites circuler cet appel ... VENEZ NOMBREUX !

ET MAINTENANT ?

Parce que nous ne pouvons pas rester isolés alors que les conditions de vie des exploités sont très gravement attaquées et parce que les organisations syndicales et politiques ne cherchent qu'à nous décourager et à nous diviser,  des militants de la CNT-AIT, des militants du CCI et d'autres révolutionnaires vous invitent à une réunion publique le 16 septembre pour amener divers éclairages sur le sens de la journée du 7 septembre et quelles sont les perspectives de lutte.

La Réunion Publique aura lieu à 20h30 :
Salle DURRANTI 
8, rue du Lt-Col PELISSIER (Près des Nouvelles Galeries) 
à TOULOUSE

Gauche communiste et anarchisme internationaliste (2eme partie) : Sur nos difficultés à débattre et les moyens de les dépasser

Dans la première partie de cette nouvelle série d'articles, nous avons essayé de montrer que des points d'accord fondamentaux rapprochaient les anarchistes internationalistes et la Gauche communiste. Pour le CCI, sans nier que des divergences importantes existent, l'aspect crucial est que nous défendions tous de façon déterminée l'autonomie ouvrière ...

Gauche communiste et anarchisme internationaliste : ce que nous avons en commun

Depuis trois ans environ, certains individus ou groupes anarchistes et le CCI ont fait tomber quelques barrières en osant commencer à discuter de façon ouverte et fraternelle. L’indifférence ou le rejet réciproque, a priori et systématique, de l’anarchisme et du marxisme a fait place à une volonté de discuter, de comprendre les positions de l’autre, de cerner honnêtement les points de convergence et de divergence.

Prise de position d'un groupe communiste libertaire sur les évènements en Grèce

Nous publions ci-dessous la traduction d'une prise de position sur les événements en Grèce de Proles and Poor’s Credit Rating Agency (Agence de Notation de Crédit pour les prolos et les Pauvres), un groupe se revendiquant du « Communisme Libertaire ».

Les anarchistes et la guerre (4e partie) : l'internationalisme, une question cruciale

Dans cette situation historique, au sein du milieu qui se revendique de l’anarchisme, tendent à s’exprimer de plus en plus clairement, dans les débats, deux positions bien distinctes.

Les anarchistes et la guerre (3) : de la Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui

Depuis l’effondrement des régimes staliniens et du bloc de l’Est, les organisations de l’anarchisme officiel se targuent d’avoir les mains propres dans l’affrontement qui a opposé de 1945 à 1989 les blocs de l’Est et de l’Ouest et entretiennent la légende d’une opposition irréductible aux blocs militaires : “Les anarchistes se divisèrent sur le problème des blocs. La majorité décida de s’opposer à l’Est et l’Ouest…”

A propos d’un article de la CNT-AIT : Que signifie la crise économique du capitalisme ?

Dans Anarchosyndicalisme n° 110 (janvier-février 2009), un article traite une question d'une très grande importance pour le combat de la classe ouvrière actuellement : ‘’la crise de 2008 : systémique sans aucun doute mais conjoncturelle ou structurelle ?’’

Les anarchistes et la guerre (3e partie) : de la Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui

Après la Seconde Guerre mondiale, les courants officiels de l’anarchisme se reconstruisent sur des bases entièrement bourgeoises, adoptant des positions d’une complète invalidité ou ouvertement contre-révolutionnaires.

La participation des anarchistes à la Seconde Guerre mondiale (les anarchistes et la guerre, 2e partie)

Prisonnier de sa propension à défendre ‘la liberté’ contre ‘l’autoritarisme’, l’anarchisme capitule complètement face à l’antifascisme.

Les anarchistes et la guerre (1e partie)

Dans le milieu anarchiste actuel, en France et en Russie notamment, des débats se développent entre deux conceptions opposées où une certaine frange cherche à se démarquer de l’approche nationaliste.

Pouvons-nous être solidaires sans être unis ? (forum de la CNT-AIT)

Nous publions ci-après une intervention sur la question de l'unité et de la solidarité qui est apparue dans un forum de discussion de la CNT-AIT.

Prise de position du KRASS (Russie) sur la guerre en Géorgie

Nous publions une prise de position diffusée dès le début des affrontements en Géorgie de l'été 2008 par les camarades du KRASS.

Réponse au Bulletin Négatif - Quelles formes d'organisation pour la lutte du prolétariat au-jourd'hui ?

Depuis quelques années le bulletin Négatif [1] s'est efforcé de tirer les leçons des luttes les plus significatives de la dernière décennie. C'est de façon tout à fait valable qu'il souligne le rôle qu'y ont joué les syndicats : "En 1995, mais aussi

Histoire du mouvement ouvrier - La CNT : Naissance du syndicalisme révolutionnaire en Espagne (1910-1913)

Dans la continuation de la série sur le syndicalisme révolutionnaire que nous publions depuis la Revue Internationale118, nous débutons ici une étude de l’expérience de la CNT espagnole.

Critique du bulletin "A trop courber l'échine" : Les doutes de l'anarchisme sur la classe ouvrière

Suite à la crise qui déchire le milieu anarcho-syndicaliste depuis quelques années, des débats animent toute une série de regroupements. La prise de position du bulletin A trop courber l’échine est représentative du type de questions qui y sont discutées

Débat prolétarien - Salut au forum de discussion internationaliste de Russie

L’initiative de mettre en place un forum de discussion internationaliste a été prise par trois organisations (le Courant Communiste International, l’organisation de Moscou de la Confédération des anarcho-syndicalistes révolutionnaires – Russie - et le Groupe des collectivistes prolétariens révolutionnaires – Russie ). Le premier sujet soumis à la discussion a été celui des leçons à tirer de la défaite de la Révolution d’Octobre.
Syndiquer le contenu