1914-2014 : la Grande Guerre

Pendant l'année 2014 nous allons publier une série d'articles sur la Grande Guerre, afin de contrer la propagande des classes dominantes. Vous pouvez suivre la série sur la page spéciale dédiée à la Grande Guerre.


 

Publié dans Révolution Internationale
12/07/2014 - 22:50

La Première Guerre mondiale fut une immonde boucherie faisant plus de 10 millions de morts. Jamais l’activité militaire n’avait atteint une telle échelle ni un tel niveau d’intensité. Cette barbarie, à elle seule, signe la plongée du monde capitaliste dans la décadence. Aujourd’hui, pour le centenaire de 14-18, la bourgeoisie nous abreuve de sa propagande nauséabonde pour nous dire que cet événement est lié à la “folie des hommes”. Mensonges ! Cet article a justement pour objet de montrer que derrière cette explication simpliste se cachent la responsabilité du capitalisme, de l’impérialisme et, surtout, la trahison des organisations ouvrières qui avaient été gangrenées par l’idéologie dominante, torpillées sournoisement par le conformisme petit-bourgeois.

Publié dans Revue Internationale
06/02/2014 - 01:52
Première Guerre Mondiale

Il ya 100 ans, l'humanité se tenait au bord de l'abîme, sur le point de plonger dans la saignée la plus terrible que l'histoire n'a jamais vue. Pendant des générations après la Grande Guerre, les années 1914-1918 étaient synonymes de meutre insensée, d'un gaspillage abominable de la vie dans l'horreur des tranchées, pour lequel les populations meutries ont rendu les gouvernements et les classes dirigeantes largement responsables.

Cent ans plus tard, commémorer la guerre est donc quelque peu gênant pour ces mêmes classes dirigeantes. Il se préparent donc à nous noyer dans une océan de futilités, et des hymnes à l'unité nationale face à la souffrance de la guerre. Ils éviteront, à tout prix, toute mention des véritables causes de la guerre: l'expansion impérialiste inexorable du capitalisme à travers la planète. Ils éviteront également toute suggestion de qui était réellement responsable de la guerre.

Surtout ils éviteront toute mention de l'idée que la seule force qui aurait pu arrêter net la guerre, en 1914 comme aujourd'hui, était le prolétariat.

2014 sera donc une année non pas de commémoration, mais d'oubli.

Publié dans ICConline
06/05/2014 - 23:44

Depuis plusieurs jours, le prétendu "Groupe International de la Gauche communiste" mène une activité frénétique, adressant lettre sur lettre à tout le "milieu prolétarien" ainsi qu’à nos militants et à certains de nos sympathisants (dont ils ont récupéré les adresses) afin de les sauver des "griffes" d’une prétendue "faction liquidationniste".

C’est clairement un travail policier n’ayant pas d’autre objectif que de semer la suspicion généralisée, le trouble et la zizanie au sein de notre organisation. Ce sont les mêmes méthodes qu’avait utilisées le Guépéou, la police politique de Staline, pour détruire de l’intérieur le mouvement trotskiste des années 1930. Il s’agit bien d’une véritable entreprise de destruction dont le degré de perversion n’a rien à envier aux méthodes de la police politique de Staline ou de la Stasi.

Guerre en Irak

Publié dans Révolution Internationale
12/07/2014 - 23:37
Guerre en Irak, 2014

L’Irak est toujours à feu et à sang. Depuis 1980, trois guerres impérialistes ont déjà ensanglanté ce pays. Mais l’histoire ne se répète jamais à l’identique. Ce nouveau conflit, après cent années de décadence du capitalisme, est l’expression de la décomposition d’une société devenue irrationnelle. La tragédie dépasse d’ailleurs largement les frontières de ce pays. En ce moment même, en Syrie ou en Israël, la barbarie capitaliste révèle aussi toute son ampleur. Ainsi, au moment de mettre sous presse, le meurtre de trois jeunes Israéliens vient encore d’accroître les tensions, la réponse de Netanyahou faisant même monter d’un cran supplémentaire l’affrontement larvé avec l’Iran.

Histoire et mouvement ouvrier

Publié dans ICConline
02/07/2014 - 08:43

Le général Jaruzelski est mort en mai dernier. Ce serviteur zélé de l’État s'était illustré en décembre 1981 par la répression sanglante de la classe ouvrière, suite aux grandes grèves d'août 1980 en Pologne. Ces grèves avaient mobilisé des millions d'ouvriers dans un mouvement massif, opposés aux terribles conditions d'exploitation de l’État stalinien. Des grèves qui avaient fortement inquiété la bourgeoisie internationale ! Afin de tenter de contrer la dynamique de cette lutte du prolétariat, la bourgeoisie faisait surgir le syndicat "indépendant" Solidarnosc. Cette organisation fut rapidement présentée comme une véritable "victoire" de cette grève massive, le nec plus ultra de la perspective ouvrière face au stalinisme.

Lutte de classe

Publié dans ICConline
16/06/2014 - 09:05
gamonal.jpg

Nous publions cet article paru dans Acción Proletaria, organe du CCI en Espagne qui a une portée internationale, à la fois :

- parce qu'il marque une étape importante dans le développement des luttes ouvrières actuelles, tout en démontrant qu'en Espagne même, subsiste une riche expérience "assembléiste" reprise et héritée du mouvement des Indignados, le plus important de ces dernières années pour le mouvement ouvrier mondial ;

- aussi pour les enseignements indispensables que cet article tire des insuffisances et des faiblesses des luttes autour de Gamonal pour les luttes futures.

Publié dans ICConline
15/05/2014 - 08:56

Nous publions ci-dessous une déclaration rédigée par le KRAS, un groupe anarchiste internationaliste en Russie, et signée par divers autres groupes et individus. Nous pensons qu'elle répond au devoir élémentaire des internationalistes qui s'opposent à la guerre impérialiste, non en soutenant un camp contre l'autre mais en défendant les intérêts de la classe ouvrière internationale contre tous ses exploiteurs, et en dénonçant l'hystérie nationaliste que la classe dominante essaie toujours de provoquer quand la guerre menace ou éclate.

Publié dans Révolution Internationale
19/05/2014 - 08:14
turquie.jpg

Plus de 300 morts et des dizaines de blessés graves, parfois des gamins d'à peine 16 ans, ensevelis dans les décombres ! L’explosion qui a ravagé la mine de Soma, à l’Ouest de la Turquie, est la catastrophe industrielle la plus meurtrière de l’histoire du pays. Il ne s’agit nullement d’un « accident », d’un caprice du hasard ou d’une triste fatalité devant laquelle, impuissants, nous ne pourrions que nous incliner avec résignation. Il s'agit d'un crime ! Un crime du capital !

Publié dans Révolution Internationale
21/05/2014 - 21:57
yue-yuen-strike-bd6a7.jpg

Le 14 avril 2014, ce qui semble être la plus grande grève de mémoire récente en Chine commença dans l’une des usines de Yue Yuen à Duongguan, au sud du pays. Selon les estimations, le nombre de grévistes variait de trente à quarante mille, le South China Morning Post du 18 avril avançant le nombre de cinquante mille grévistes. La grève a démarré dans l’une des sept usines de la Yue Yuen Industrial Holding Company installée à Taiwan, le plus gros fabricant de chaussures de marque du monde, produisant des chaussures pour Nike, Adidas, Convers, Reebok, Timberland et des douzaines d’autres encore. Une femme qui avait travaillé dans une de ces usines venait juste de se mettre en retraite et avait constaté que la pension versée était bien inférieure à ce qu’elle croyait toucher.

Campagnes idéologiques

Publié dans ICConline
12/08/2014 - 08:27

e 20 mai dernier, l'hystérie médiatique éclatait autour du "scandale" des "trains trop larges" suite aux pseudos-révélations du Canard enchaîné, prétendu défenseur des "sans-voix" et hypocrite pourfendeur des puissants. La SNCF avait, apprenait-on, commandé près de 2000 nouveaux TER trop larges pour entrer en gare. 1300 quais devaient être rabotés dans l’urgence pour un coût minimum de 80 millions d’euros. C’est du moins l’information qui a tourné en boucle pendant plusieurs jours sur les écrans de télévision, les Unes de journaux, à la radio, faisant des salariés de la SNCF la risée de "l'opinion", une bande d’incapables, d’incompétents, de pieds-nickelés.
Mais tout ceci n'est rien d'autre qu'une grossière mise en scène !

Publié dans Révolution Internationale
12/07/2014 - 23:44

Le film des frères Dardenne, Deux jours, une nuit, présenté au festival de Cannes, a reçu un éloge unanime. Et pour cause ! Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un hymne à l’abandon du combat de classe. Les ouvriers sont présentés comme des abrutis égoïstes dès qu’ils sont ensemble, regroupés dans l’usine. “A la poubelle la lutte du prolétariat, vive les individus atomisés !”, voilà quel message infâme diffusent en chœur les frères Dardenne, Marion Cotillard (l’actrice principale), les critiques et le monde du cinéma en smokings et robes haute-couture.

Publié dans Révolution Internationale
02/07/2014 - 08:41

A peine le résultat des élections européennes tombaient qu'un constat s'imposait immédiatement : ce scrutin n'intéresse personne et prend de plus en plus ouvertement la forme d'un défouloir électoral. Comment s'en étonner ? Le Parlement européen est un véritable panier de crabes sans réel pouvoir et surtout destiné à donner une caution démocratique aux institutions de l'UE qui ne séduit personne. Sans même parler des magouilles très officielles des lobbies ou des chamailleries de couloir sur fond de sordides intérêts nationaux, les règles institutionnelles elles-mêmes montrent très clairement que ce sont les États et non le Parlement qui dictent la "politique européenne".

Publié dans ICConline
09/06/2014 - 21:01

Il y a dix ans, nous dénoncions déjà le grand show fêtant les 60 ans du D-Day et son matraquage médiatique. Aujourd'hui, pour le 70ème anniversaire, la même surenchère se poursuit avec un zèle tout particulier. C'est en effet probablement le dernier grand anniversaire en présence des "héros libérateurs" devenus maintenant des vieillards bardés de médailles. La bourgeoisie a une nouvelle fois mis le paquet pour exploiter l’émotion suscitée par les derniers témoignages vivants du massacre pour mieux faire passer sa classique et nauséabonde propagande.

Conflits impérialistes

Publié dans Révolution Internationale
02/07/2014 - 08:54
Guerre civile en Ukraine, 2014

La crise actuelle en Ukraine est la plus grave depuis l’éclatement de la Yougoslavie il y a vingt-cinq ans. En effet, la Russie essaie de défendre ses intérêts dans la région contre les tentatives des forces occidentales de gagner en influence, menaçant de déclencher une guerre civile et la déstabilisation de la région.

Publié dans Révolution Internationale
02/07/2014 - 08:48

Le 14 mars dernier, 20 ans après les massacres perpétrés entre avril et juillet 1994 au Rwanda (dans un des conflits les plus meurtriers sur le continent africain), à l’issue de six semaines d’un procès retentissant, le capitaine Pascal Simbikwanga était condamné à 25 ans de réclusion criminelle. Tout cela à l’issue de 6 semaines de procès par la Cour d’assises de Paris pour génocide envers les Tutsis et crime contre l’humanité. Et on nous promet que ce procès n’est que le premier d’une longue série sur le territoire français ! Cette condamnation dont tous les médias se sont unanimement félicités n’est une fois de plus que le paravent hypocrite permettant de désigner un lampiste servant de bouc-émissaire pour le charger de tous les crimes...

Situation en France

Publié dans Révolution Internationale
02/07/2014 - 08:51

La grève que viennent d’organiser les syndicats de cheminots est un exemple parfait du sabotage de la combativité ouvrière dont sont capables ces officines du pouvoir bourgeois. Alors même que la capacité d’un secteur de la classe ouvrière à se mobiliser contre les attaques portées par la bourgeoisie devrait avoir valeur d’exemple pour les autres secteurs, devrait faire réfléchir à la nécessité de ne pas subir passivement les attaques, alors même que ces grèves isolées et corporatistes devraient essayer de dépasser cet enfermement et rechercher la solidarité de tous les ouvriers ployant sous le poids de la crise pour construire une unité, une extension et un rapport de force en mesure de donner du poids aux revendications, c’est tout le contraire qui s’est passé.

Publié dans Révolution Internationale
12/07/2014 - 23:27
France 2014

La première partie de cet article, publiée dans le numéro précédent de ce journal et sur notre site web, revenait en détail sur la dynamique de la lutte de classe en France depuis 2003, l’objectif étant de mieux comprendre pourquoi la situation sociale est aujourd’hui dominée par l’abattement. Cette seconde partie aborde la dimension internationale. L’impact des mouvements sociaux en France influe sur le prolétariat de tous les pays, comme les mouvements à travers le monde influent sur la situation en France. Comme nous le verrons, cette dimension internationale de la lutte prolétarienne est bien connue de la bourgeoisie qui est capable face à son ennemi mortel, le prolétariat, de dépasser ses divisions nationales pour se concerter et s’entraider. Enfin, sera souligné que, malgré les difficultés immenses et les efforts constants de la bourgeoisie pour tuer dans l’œuf tout développement de la conscience et de la combativité prolétariennes, l’avenir appartient sans aucun doute à la lutte de classe !