Message d'Inde: Solidarité avec le mouvement des étudiants

Afficher une version adaptée à l'édition sur imprimanteEnvoyer cet article par mail

Nous avons reçu une déclaration de solidarité avec les jeunes et les ouvriers en lutte contre le CPE – que nous reproduisons ci-dessous – de la part d’un groupe de discussion communiste au Bengale.

Le fait même de cette déclaration est indicatif du fait que la signification des luttes contre le CPE va bien au-delà des frontières françaises. Cette lutte n’est pas un mouvement national, mais une partie de la reprise internationale des luttes de la classe ouvrière contre la "pourriture du capitalisme".

CCI


Nous, les participants d’un groupe de discussion de Bengale en Inde, avons pris connaissance des évènements en France à partir des documents publiés sur votre site web en anglais. Nous considérons que le mouvement en France est un moment significatif de la lutte de la classe ouvrière, surtout dans cette phase où les attaques capitalistes prennent un caractère de plus en plus généralisé, ce qui appelle une réponse de plus en plus généralisée de la part de la classe ouvrière. Nous attendons avec impatience son développement sur un terrain entièrement prolétarien.  Nous pensons qu’il est de notre devoir, en tant que partie du mouvement ouvrier international, d’envoyer notre solidarité au mouvement. Cette lettre doit être considérée comme une déclaration de solidarité, de la part des membres du groupe de discussion, à tous les camarades qui luttent contre le CPE, et contre la pourriture du capitalisme en général. Nous serions très heureux si vous pourriez envoyer cette déclaration de solidarité aux camarades en lutte.

Salutations à vous tous, de la part du groupe de discussion du Bengale.