Espagne

Se regrouper pour développer la lutte ouvrière (rencontre à Alicante)

Nos camarades du Réseau de Rencontre et de Solidarité (Red de Encuentro y Solidaridad) d’Alicante et le collectif L'Escletxa ont organisé une rencontré pour débattre et contribuer à la lutte ouvrière les 11 et 12 février derniers. On devait y aborder des expériences de lutte en France et à Barcelone. La volonté affichée de cette réunion était : "Se regrouper pour développer la lutte ouvrière". Nous publions ici l'Appel à cette rencontre.

Dans la région de Murcie (Espagne) les fonctionnaires protestent contre des problèmes qui touchent tout le monde : salariés, chômeurs, précaires, étudiants, émigrés

En juin 2010, le gouvernement Zapatero a réduit les salaires des fonctionnaires de 5%, et c’est maintenant le gouvernement régional de Murcie [Sud-est de l’Espagne] du Parti Populaire [droite] qui les réduit de 7%. Mais les fonctionnaires se sont refusés à avaler la pilule aussi facilement...

Nos camarades du CCI en Espagne ont fait cette prise de position.

Etat d’urgence en Espagne : aujourd’hui ce sont les contrôleurs aériens, demain n’importe quel autre groupe de travailleurs !

Nous publions ici la traduction d'un article d'Accion Proletaria, organe de presse du CCI en Espagne. Il s'agit d'une prise de position réalisée à chaud lors de la grève des aiguilleurs du ciel début décembre 2010.

Plan d’austérité du gouvernement Zapatero : la pire attaque contre les travailleurs depuis l’instauration de la démocratie

Face à l’attaque inouïe que le gouvernement socialiste espagnol a lancé contre les travailleurs, nos camarades du CCI en Espagne ont élaboré un tract, traduit ci-dessous, pour le distribuer le plus largement possible dans la mesure de nos forces.

Grèce, Espagne, Portugal : des États en faillite

Grèce, Portugal, Espagne Irlande, France, Allemagne, Angleterre… partout la même crise, partout les mêmes attaques. La bourgeoisie affiche ouvertement la couleur. Son discours froid et inhumain tient en quelques mots : “Si vous voulez éviter le pire, la catastrophe économique et la faillite, il va falloir vous serrer la ceinture comme vous ne l’avez encore jamais fait !”

Crime fasciste à Madrid: L’alternative n’est pas fascisme ou antifascisme, mais barbarie capitaliste ou révolution prolétarienne

Dimanche 11 novembre, dans une rame du métro de Madrid, un individu appartenant à une bande néo-nazie a assassiné Carlos, un jeune de 16 ans, et en a blessé un autre. Ce crime a été commis à l'occasion d'un appel d'un obscur groupuscule fasciste -Démocratie Nationale- auquel a répliqué une manifestation antifasciste de quelques 200 jeunes.

Histoire du mouvement ouvrier - La CNT : Naissance du syndicalisme révolutionnaire en Espagne (1910-1913)

Dans la continuation de la série sur le syndicalisme révolutionnaire que nous publions depuis la Revue Internationale118, nous débutons ici une étude de l’expérience de la CNT espagnole.

Présentation des textes de "Bilan"

Dans le n°4 de la Revue Internationale, nous avons publié une première série d'articles de "Bilan", allant de la chute du régime de Primo de Rivera et de la monarchie aux événements de 1936. Ce n'est qu'en partant de ce contexte historique mondial, qu'on devait analyser la situation en Espagne, pour comprendre son évolution.

Sur la publication des textes de «Bilan» sur la guerre d'Espagne

La reparution des textes de "BILAN" consacrés aux événements d'Espagne de 1936 à 1938, dans une collection de poche, est un événement important. Longtemps refoulées par la puissance de la vague contre-révolutionnaire, les positions internationalistes ré émergent peu à peu dans la mémoire, prolétarienne. Depuis quelques années, un intérêt croissant se manifeste pour la gauche communiste en général, pour la véritable gauche italienne, incarnée par "BILAN" en particulier.

Sur la publication des textes de «l'Internationale» sur la guerre d'Espagne

Le milieu révolutionnaire en France des années 30 constituait un véritable microcosme des courants révolutionnaires existants. Alors que le trotskysme allait perdre son caractère prolétarien pour devenir une authentique force contre-révolutionnaire, quelques rares groupes se maintenaient dans cette période sur des positions de classe. La gauche communiste italienne fut l'expression la plus authentique d'une cohérence et fermeté révolutionnaires.

Espagne 1936 : La gauche dévoie le prolétariat et le soumet à l'Etat bourgeois

Dans cet article est abordée avec la guerre d'Espagne, l'ultime étape de cet embrigadement du prolétariat international, toujours principa­lement réalisé sous la bannière mystificatrice de la "lutte antifa­sciste" par toutes les fractions de gauche et les syndicats.

Pages

S'abonner à RSS - Espagne