Lille

Afficher une version adaptée à l'édition sur imprimante
Coordonnées de la Rencontre

Adresse: 

MRES, 23 rue Gosselet (métro République Beaux Arts ou Lille Grand Palais)

Date: 

Samedi, 30 mars, 2019 - 15:00
To event remaining 4 days

Type de rencontre: 

Réunion publique

Thème: 

Centenaire de la fondation de l'Internationale communiste

Introduction: 

“La constitution de l’IC éveille aussi de très mauvais souvenirs pour l’ensemble de la classe capitaliste et ses ser-viteurs zélés. En particulier, l’angoisse qu’elle eut au sortir de la Première Guerre mondiale devant le flot montant, et qui paraissait alors à tous inéluctable, de la vague révolutionnaire internationale. 1917 : révolution prolétarienne victorieuse en Russie en octobre, mutineries dans les tranchées ; 1918 : abdication de Guillaume II et signature précipitée de l’armistice devant les mutineries et la révolte des masses ouvrières en Allemagne ; mouvements ouvri-ers à partir de 1919 : insurrections ouvrières en Allemagne, instauration sur le modèle russe de républiques des con-seils ouvriers en Bavière et en Hongrie, début de grèves de masse ouvrières en Italie et en Grande-Bretagne, muti-neries dans la flotte et les troupes françaises, ainsi que dans des unités militaires britanniques, refusant d’intervenir contre la Russie soviétique...” (“1919 : fondation de l’Internationale communiste”, Revue internationale n° 57).

L’Internationale communiste s’est formée pour donner une orientation politique claire à la recrudescence massive de la lutte de classe, pour montrer la voie de la conquête du pouvoir mondial par la classe ouvrière. À cette époque, il s’agissait d’une organisation très différente de ce qu’elle est devenue plus tard avec l’isolement, la dégénérescence et la défaite de la révolution en Russie (une simple agence pour la politique étrangère d’un État russe intégré au système impérialiste mondial). Les révolutionnaires d’aujourd’hui doivent donc reconnaître que l’histoire de l’IC est une par-tie vitale de l’histoire du mouvement ouvrier. Mais nous sommes également confrontés à la tâche de comprendre les faiblesses et les échecs de l’Internationale afin de construire le futur parti mondial sur les principes programmatiques et organisationnels les plus clairs possibles.

Le CCI invite tous ceux qui sont intéressés à débattre des leçons de cette expérience historique majeure lors de nos réunions publiques qui seront organisées en mars et avril à Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes et Lille.