L'organisation révolutionnaire

En défense du CCI et de l’organisation marxiste révolutionnaire (réponse à un ex-membre)

Un ex-membre, Devrim, qui a quitté le CCI il y a environ trois ans, a par la suite fait un certain nombre de critiques à notre organisation.

Mon expérience dans le CCI de Devrim est parue d’abord sur le forum web anarchiste Libcom en 2012. C’était par définition un compte-rendu personnel, basé sur des anecdotes et des impressions sur la vie dans le CCI plutôt qu’une critique générale des principes politiques du CCI dans leur ensemble. Comme il ne pouvait y avoir d’argument sur des sentiments personnels, nous avons eu tendance à laisser passer les critiques, en particulier parce que Devrim avait déclaré qu’il ne voulait pas engager de débat sur ce compte-rendu. Il avait de toute façon quitté l’organisation sans justifier politiquement son départ.

Nous croyons maintenant que ces critiques personnelles demandent une réponse parce que les questions qu’elles soulèvent ont un intérêt général aujourd’hui, alors même que les conditions fondamentales du militantisme révolutionnaire sont remises en question, y compris parmi ceux qui se considèrent comme faisant partie de la Gauche Communiste.

Rapport sur le rôle du CCI en tant que "Fraction"

Ce rapport, présenté au 21e Congrès du CCI, examine le rôle de notre organisation dans le contexte de la période actuelle.

1919 : Fondation de l'internationale communiste

Parmi les nombreux anniversaires historiques à célébrer en cette année 2009, il en est un que les médias et les historiens passent sous silence, ou bien, quand ils l'évoquent -en général très rapidement-, c'est pour en dénaturer consciemment la signification.

Juillet 1917 en Russie : face aux manoeuvres de la bourgeoisie, le rôle vital du Parti bolchevique

Ces journées de juillet révèlent l'importance des responsabilités du Parti.

Le Parti, les conseils et le problème du substitutionnisme

Dans le jeune mouvement révolutionnaire, engen­dré par la résurgence de la lutte de classe à la fin des années 60, le premier et le plus persis­tant obstacle à la reconstruction d'une organisa­tion de révolutionnaires, était ce que l'on peut généralement appeler : le conseillisme.

Une caricature de parti : le parti bordiguiste (réponse à "Programme Communiste")

La prise de conscience absolument indispensable à son émancipation, est un processus constant, incessant du prolétariat.

Thèses sur l'organisation

Les conceptions théoriques des communistes ne reposent nullement sur des idées des principes inventés ou découverts par tel ou tel réformateur du monde.

Troisième congres du CCI.

Les organisations politiques du prolétariat ont le leur source de vie dans la pratique historique et vivante de leur classe. Le CCI n'échappe pas à cette loi et le 3ème Congrès a été, dans tous ses aspects, traversé des problèmes qui se posent aujour­d'hui dans les combats de la classe ouvrière.

Sur l'intervention des révolutionnaires : réponse à nos censeurs

Le renouveau de la combativité ouvrière depuis plus d'un an oblige les organisations révolutionnaires à développer leur intervention. Plus que jamais, il faut savoir comprendre rapidement l'enjeu d'une situation et intervenir en mettant en avant "les buts généraux du mouvement" de façon concrète et compréhensible.

Une voix internationaliste en Turquie

Les positions de EKS sont des points d’accord fondamentaux d'adhésion. Elles ont été écrites rapidement, en vue de l’évolution d’un groupe, qui à l'origine se rassemblait pour publier et diffuser des tracts à l'occasion de manifestations spécifiques, vers une formation politique. Et en tant que tels, elles sont sujettes à des changements futurs.

Le parti défiguré : la conception bordiguiste

La Troisième Conférence Internationale des groupes de la Gauche Communiste s'est échouée sur un banc de sable. Formellement c'était la question du parti qui en était la cause.

Le sectarisme, un héritage de la contre- révolution à dépassé.

La troisième Conférence des Groupes de la Gauche Communiste a abouti à une dislocation. Deux des principaux groupes qui l'animaient (Partito Comunista Internazionalista -Italie- et Communist Workers Organisation - Grande-Bretagne) ont posé comme condition à la poursuite de leur participation, la fermeture du débat sur la question du rôle du parti révolutionnaire. Le C.C.I. a rejeté une telle condition.

Rectification de la plate-forme du CCI

Le programme d'une organisation révolutionnaire n'est pas, contrairement à ce qu'affirme le bordiguisme sclérosé, une doctrine figée et invariante. Ce programme est vivant. Certes, ce qu'il exprime avant tout c'est le  devenir révolutionnaire de la classe ouvrière lequel est tracé à celle-ci par l'histoire depuis près de deux siècles avec son développement en même temps que celui des rapports de production capitalistes.

La conception de l'organisation dans les gauches allemande et hollandaise

Pour les groupes de discussion et les individus qui surgissent aujourd'hui sur des bases révolution­naires, il est nécessaire que leur travail de clari­fication se fasse par une réappropriation des posi­tions de la Gauche communiste,y compris celles de la Gauche allemande et de la Gauche hollandaise.

Convulsions dans le milieu révolutionnaire : le P C I (Programme Communiste) à un tournant de son histoire

Depuis plus d'un an, les faiblesses n'ont fait que s'accentuer dans des disparitions de groupe et des scissions. Ce phénomène culmine aujourd'hui avec la crise qui secoue le Parti Communiste International (Programme Communiste). Après une vague d'exclusions et de nombreux départs, c'est une majorité de 1'organisation qui va rejoindre les positions les plus chauvines et nationalistes de la bourgeoisie, en prenant position pour un camp dans la guerre impérialiste au Moyen-Orient. Cette organisation paye le prix de sa sclérose politique et organisationnelle.

Milieu politique : salut a "Comunismo" n° 1

Nous avons déjà présenté dans cette revue le COLLECTIF COMMUNISTE ALPTRAUM du Mexique (REVUE INTERNATIONALE N° 40). Nous y avions publié les thèses par lesquelles les camarades du C.C.A. se situaient et se présentaient au milieu révolutionnaire et au prolétariat international. Les thèses ne constituaient pas la plateforme d'un groupe politique prolétarien. Le C.C.A. n'est pas encore un groupe politique constitué, mais un "collectif" en évolution et en pleine clarification politique. Les positions qui étaient  présentées dans ces thèses s'inscrivaient sans doute   possible  dans le camp révolutionnaire.

La fonction des organisations révolutionnaires : le danger du conseillisme

Cet article a pour fonction d'exprimer la position du CCI sur le danger du conseillisme. Il porte vers l'extérieur le fruit de discussions internes  pour la clarification du milieu révolutionnaire.

Bilan et perspectives : 10 ans du CCI, quelques enseignements

Le Courant Communiste International a dix ans. C'est en effet en janvier 1975 que s'est constituée for­mellement notre organisation internationale. Cette expérience d'une décennie d' existence appartient à la classe ouvrière mondiale dont le CCI, comme toutes les organisations révolutionnaires, est une partie, un facteur actif en son sein dans sa lutte historique vers son émancipation. C'est en ce sens qu'à l'occa­sion du 10ième anniversaire de la fondation de notre organisation nous nous proposons de tirer, pour l'en­semble de notre classe, un certain nombre d'enseignements de notre expérience parmi ceux qui nous parais­sent les plus importants et notamment ceux qui apportent des réponses à la question : comment construire une organisation révolutionnaire, comment préparer la constitution du parti communiste mondial de demain qui sera un instrument   indispensable de la révolution  prolétarienne ?

Correspondance internationale (Norvège, Danemark)

Nous publions ci-dessous des extraits de deux lettres qui émanent du courant politique « conseilliste », l’une d'un élément venant du KPL, cercle politique en Norvège aujourd'hui dissout, l'autre d'un membre du GIK du Danemark. Ces textes traitent essentiellement de deux questions particulièrement importantes pour les révolutionnaires dans la période actuelle: le rôle et les taches de l'organisation révolutionnaire, l'intervention dans les luttes ouvrières.

La "fraction externe du CCI" (polémique)

Le milieu politique prolétarien, déjà fortement marqué par le poids du sectarisme, comme le CCI l'a souvent mis  en évidence et déploré, vient de "s'enrichir" d'une nouvelle secte. Il vient en  effet de paraître le  n° 1 d'une nouvelle  publication intitulée Perspective Internationaliste, organe de la "Frac­tion Externe du CCI" qui "revendique  la  continuité du  cadre programmatique élaboré par  le CCI".

1919 : fondation de l'Internationale Communiste

Parmi les nombreux anniversaires historiques à célébrer en cette année 1989, il en est un que les médias et les histo­riens passent sous silence, ou bien, quand ils l'évoquent - en général très rapidement -, c'est pour en dénaturer consciemment la signification. En mars 1919 s'est tenu le premier congrès de l'Internationale Communiste, le congrès de constitution de la 3e Internationale.

Milieu politique prolétarien : «Emancipacion Obrera» à la dérive

Les convulsions qui secouent actuellement le monde, manifestations de l'entrée du capi­talisme dans une phase de décomposition, imposent aux organisations du milieu politique prolétarien une décantation politique plus rigoureuse. La confrontation de leurs prises de position devrait contribuer a cette décantation, permettant une intervention qui soit un facteur de clarification et non de plus grande confusion pour l'ensemble de la classe ouvrière. Malheureusement, il n'en est rien.

Présentation du 9e congres du CCI et résolution sur la situation internationale

Quelques semaines avant les événements d'URSS, le CCI a tenu son 9e Congrès interna­tional. Comme le lecteur pourra s'en rendre compte en prenant connaissance des docu­ments adoptés à cette réunion que nous publions par la suite, l'éclatement de l'URSS -ainsi que la guerre civile en Yougoslavie -qui s'inscrit complètement dans la dynamique ouverte depuis la disparition du bloc impéria­liste de l'Est, ne nous a pas surpris et est venu illustrer les travaux et les orientations que nous venions tout juste de confirmer à ce congrès

La Gauche Communiste et la continuité du marxisme

Nous reproduisons ci-dessous un article publié en russe, en 1998, dans Proletarian Tribune. Depuis 1996, le CCI a été invité à participer à une série de conférences organisées, au départ, autour de "l'héritage de Léon Trotsky" (voir notre Revue internationale n°92). A l'occasion d'une de celles-ci, nous avons contribué, par ce texte, à faire connaître au milieu russe une autre opposition à la dégénérescence stalinienne, beaucoup moins connue mais beaucoup plus conséquente que celle de la gauche trotskiste, la gauche communiste. Cet article présente un intérêt qui va bien au-delà du milieu russe.

Quatre interventions publiques du CCI au Brésil : Un renforcement des positions prolétariennes au Brésil

Le CCI a effectué récemment un ensemble d’interventions publiques au Brésil dont nous rendons compte dans cet article.

Documents de la vie du CCI : La question du fonctionnement de l'organisation dans le CCI

Le CCI a tenu récemment une confé­rence internationale extraordinaire dé­diée principalement aux questions d'or­ganisation. Dans notre presse territo­riale et dans le prochain numéro de la Revue internationale nous reviendrons sur les travaux de cette conférence. Cela dit, dans la mesure où les ques­tions que celle-ci a abordées avaient de fortes similitudes avec celles que nous avons eu à traiter par le passé, nous avons estimé utile de publier des ex­traits d'un document interne (adopté unanimement par le CCI) qui avait servi de base au combat pour la défense de l'organisation que nous avons mené en 1993-95 et dont rend compte la Revue internationale n° 82 à propos du 11e congrès du CCI.

Les fractions de gauche : En défense de la perspective prolétarienne

Au cours des périodes comme celle que nous vivons aujourd'hui, où la perspec­tive de triompher de la société capitaliste et de sa barbarie semble, pour la grande majorité des ouvriers, hors d'atteinte, les révolutionnaires doivent, plus qucjamais, insister sur le fait que leur travail s'inscrit dans le long terme, et ne pas se laisser enliser à considérer seulement la situa­tion immédiate. L'activité des révolu­tionnaires est toujours orientée vers l'ave­nir et ne se réduit pas à un combat pour la défense des intérêts immédiats du prolé­tariat. Comme l'a montré l'histoire, une révolution ne peut réussir que si une orga­nisation révolutionnaire, si le parti, est à la hauteur des tâches à accomplir.

Permanence du CCI à Nantes: Pourquoi la classe ouvrière a-t-elle besoin des organisations révolutionnaires ?

Lors de notre permanence du 11 juin dernier à Nantes, l’un des participants a présenté un tract (co-rédigé avec de jeunes éléments critiques) et qu’il a diffusé à Rennes pour dénoncer la campagne idéologique et le référendum sur la constitution européenne. Cette démarche s’inscrit pleinement dans l’effort du prolétariat pour développer son combat de classe.

Texte d'orientation, 2001 : La confiance et la solidarité dans la lutte prolétarienne

Nous publions ci-dessous la seconde partie d'un texte d'orientation mis en discussion au sein du CCI durant l'été 2001 et adopté par la conférence extra­ordinaire de notre organisation qui s'est tenue en mars 2000. La première partie de ce texte a été publiée dans la Revue internationale n° 111 et aborde les points suivants :

  • Les effets de la contre-révolution sur la confiance en soi et les traditions de solidarité des générations contem­poraines du prolétariat
  • Les effets au sein du CCI des faiblesses dans la confiance et dans la solidarité
  • Le rôle de la confiance et de la solidarité dans l'ascension de l'huma­nité

Texte d'orientation, 2001 : La confiance et la solidarité dans la lutte du prolétariat, 1ère partie

Nous publions ci-dessous de très lar­ges extraits de la première panie d'un texte d'orientation mis en discussion au sein du CCI durant l'été 2001 et adopté parla conférence extraordinaire de notre organisation qui s'est tenue à la fin mars 2002. Ce texte fait référence aux difficultés organisationnelles ren­contrées par le CCI au cours de la demière période, difficultés dont nous avons rendu compte dans notre anicle "Le combat pour la défense des princi­pes organisationnels" de la Revue in­temationale 110 ainsi que dans notre presse territoriale. N'ayant pas ici la place de revenir sur ce qui est dit dans ces anicles, nous encourageons le lecteur à s'y reponer pour une meilleure compréhension des questions abor­dées.
Syndiquer le contenu