GRÈVES EN GRANDE BRETAGNE: Les ouvriers commencent à remettre en cause le nationalisme