Réunions Publiques exceptionnelles : Mai 68 et la perspective révolutionnaire

Afficher une version adaptée à l'édition sur imprimanteEnvoyer cet article par mail

Le CCI organisera prochainement des réunions publiques exceptionnelles en France au sujet de Mai 68.

Au milieu du fatras de paroles et d’écrits déversés sur Mai 68, un des aspects les plus méconnus ou ignorés du mouvement qui le porte, c’est son caractère international.
La propagande bourgeoise met en avant sa « spécificité nationale » : l’arriération de la société française, l’archaïsme de ses valeurs ou de ses institutions, le caractère borné de ses dirigeants…En fait, Mai 68 n’a pas éclaté comme un orage dans un ciel d’azur. Depuis 1964, la contestation étudiante se développe partout dans le monde, surtout contre la guerre au Vietnam : aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne mais aussi jusqu’au Mexique ou au Sénégal. Quant au mouvement de la classe ouvrière qui se manifeste pour la première fois simultanément en France avec celui des étudiants, il culmine dans une grève de masse de plus de 9 millions de prolétaires. Il est le déclencheur d’une vague de luttes internationales (« l’automne chaud en 1969 en Italie », les grèves de 1970 en Pologne,…).

Le fait que les « soixante-huitards » les plus éminents (Cohn-Bendit, Glucksmann, July , …) soient devenus aujourd’hui des porte-parole patentés de l’ordre établi nous est présenté par certains comme une preuve que Mai 68 n’était nullement porteur d’un message révolutionnaire. Les idéologues bourgeois de tous bords s’accordent pourtant pour dire qu’il y a un « avant-Mai 68 » et un « après-Mai 68 ». Mais pour eux, derrière «l’évolution des mœurs » depuis 68, il y a une simple "adaptation" à une société capitaliste plus moderne ou plus progressiste.

En réalité, il y a bien eu un changement de période historique depuis Mai 68 et qui traduisait la fin de la longue période de contre-révolution subie par le prolétariat après l’écrasement de la vague révolutionnaire de 1917-1923. Les événements de Mai 68 ont ouvert une nouvelle perspective de développement international de la lutte de classe.

Notre dernière réunion aura lieu :

  • à Marseille le 31 mai à 17 heures

Pour plus d'informations, consultez l'encadré "Réunions publiques" ci-contre à gauche.