A Oakland (Etats-Unis), le mouvement d'occupation cherche des liens avec la classe ouvrière

See also :

Afficher une version adaptée à l'édition sur imprimanteEnvoyer cet article par mail

Vous trouverez ci-dessous la traduction d'un article d'Internationalism, organe de presse du CCI aux Etats-Unis, qui s'appuie très largement sur différents textes produits par l'assemblée générale des Occupy Oakland.

 Nous publions ici les appels de "l'Assemblée Générale pour Occuper Oakland" pour lancer une grève générale le 2 novembre. C'est un développement significatif que ce mouvement d'occupation aux Etats-Unis, qui tout en étant généralement critique par rapport au 'capitalisme' a également été entravé par une vision très confuse de ce qu'est réellement ce système d'exploitation, et en particulier de la seule façon de s'y opposer : à travers la lutte des classes. Mais cet appel, venant après un certain nombre d'expériences particulièrement amères de la répression policière, marque une véritable avancée en ce sens ; il est un appel direct à la classe ouvrière locale pour soutenir le mouvement à travers la grève. La réponse à l'appel de l'AG a été très impressionnante, non pas tant par le nombre de lieux de travail fermés, qui semble avoir été inégal, mais par la volonté de milliers de travailleurs de rejoindre les manifestations, même souvent après le travail. La manif du soir sur le port a été planifiée afin de permettre à ceux qui travaillent d'y participer et a attiré plusieurs milliers de personnes (selon certaines estimations, jusqu'à 20 000). Bien que le port soit plus ou moins resté ouvert pendant la journée, les manifestants ont réussi à persuader les dockers et les camionneurs de se joindre à eux et le port a été fermé pour la nuit. C'est ainsi que le Los Angeles Times a décrit les événements ainsi : « Comme des milliers de manifestants convergeaient vers le port, les camionneurs se sont battus pour venir avec leur véhicule. D'autres, comme Mann Singh, se sont plantés autour, un large sourire sur leur visage. Un résident de 42 ans, de Pittsburgh, a dit qu'il était arrivé à 16h30 avec son camion vide, dans l'espoir de le garer et de rentrer à la maison, mais comme les manifestants se rassemblaient, il s'est arrêté pour les soutenir. »

Quelles que soient les critiques d'ordre secondaires que nous puissions faire des textes qui suivent, nous ne pouvons qu'appuyer leur esprit et leur approche globale :

 Textes des Occupy Oakland

1. Proposition

 Nous, en tant qu'occupants de 'Oscar Grant Plaza', proposons que le mercredi 2 novembre 2011, nous libérions la population d'Oakland et arrêtions le 1%1.

Nous proposons une grève générale de la ville et nous proposons d'inviter tous les étudiants à sortir des universités. Les travailleurs, au lieu d'aller au travail et les étudiants, au lieu d'aller à l'université, convergeront vers le centre-ville d'Oakland pour fermer la ville.

Toutes les banques et les entreprises devront fermer pour la journée, sinon nous marcherons sur elles.

Nous appelons à une grève générale, mais nous demandons aussi beaucoup plus. Les gens qui s'occupent de leur quartier, les écoles, les organismes communautaires, les groupes associatifs, les lieux de travail et les familles sont encouragées à s'organiser eux-mêmes d'une manière qui leur permette de participer au bouclage de la ville de telle sorte qu'ils puissent le faire facilement.

Le monde entier a les yeux tournés vers Oakland. Montrons-leur ce qui est possible.

Le Conseil de Coordination de la Grève commencera à se réunir tous les jours à 17 heures sur Oscar Grant Plaza avant l'Assemblée Générale de 19 heures. Tous les participants à la grève sont invités. Restez à l'écoute pour plus d'informations et rendez-vous pour mercredi prochain.

2. Comment vous pouvez participer à la grève générale !

 1er novembre 2011

LES MOYENS DE PARTICIPER A LA GREVE GENERALE DU 2 NOVEMBRE ET A LA JOURNEE D'ACTION appelée par 'Occuper Oakland'

'Occuper Oakland' appelle à ce qu'il n'y ait ni travail, ni école le 2 novembre, dans le cadre de la grève générale. Nous demandons que tous les travailleurs en grève prennent un congé de maladie, un jour de congé ou qu'ils aillent tout simplement se promener en dehors de leur travail avec leurs collègues. Nous demandons également que tous les étudiants sortent des écoles et rejoignent les travailleurs et les membres de la communauté du centre-ville d'Oakland. Toutes les banques et les grandes entreprises doivent fermer pour la journée ou les manifestants marcheront sur elles.

L'Assemblée de Grève de 'Occuper Oakland' a fait vœu de rester sur les lignes de piquet et d'occuper toutes les entreprises ou écoles où les employés ou étudiants seraient sanctionnés pour avoir participé à la grève générale du 2 novembre. Si vous êtes l'objet d'une quelconque mesure disciplinaire, s'il vous plaît, faites-le savoir sur le mail [email protected].

'Occuper Oakland' reconnaît que tous les travailleurs, étudiants et membres de la communauté ne peuvent pas faire grève toute la journée du 2 novembre, et nous saluons toute forme de participation qui leur semblera appropriée. Nous les encourageons à nous rejoindre avant ou après le travail ou pendant leurs heures de repas.

 Voici quelques idées d'actions pour participer à la grève :

 Se rassembler dans le centre-ville d'Oakland pour aider au bouclage de la ville :

  • Rejoindre les rassemblements massifs sur la 14ème rue et à Broadway à 09h, 12h, 17h. Des rallyes rassemblements de grève auront lieu à ces heures avec des orateurs politiques et les micros seront ouverts afin que chacun puisse faire entendre sa voix. Il y aura également des annonces d'actions faites sur des estrades pour ceux qui sont intéressés à participer à des piquets de grève et à la fermeture des banques et des grandes entreprises.

  • Conduire une marche à partir de votre quartier, lieu de travail, école, centre communautaire, lieu de culte, etc., vers le centre-ville d’Oakland pour rejoindre l'un des trois rassemblements massifs. Amusez-vous et donnez de la voix le long de la route pour faire savoir aux gens pourquoi vous marchez sur le centre-ville !

  • Former un blocus mobile ou piquet volant qui peut prendre le contrôle des carrefours importants du centre-ville avec des fêtes de rues et autres moyens créatifs pour faire entendre nos voix et boucler la ville.

Il y aura de nombreux piquets et de nombreuses actions devant les banques et les sociétés à travers le centre-ville, mais nous avons besoin d'être plus nombreux ! Faites venir un groupe d'amis, des membres de la famille, des collègues ou camarades de classe pour former un groupe d'affinité et faire entendre nos voix et ressentir notre présence à l'un de ces endroits au centre-ville. Faites connaître votre action aux estrades de la 14e rue et de Broadway, afin qu'ils puissent l'annoncer à la foule.

  • Il y a beaucoup d'autres actions autonomes prévues pour la journée qui auront lieu au centre-ville. L'une d'elles est la marche anti-capitaliste à 14h, dont le rassemblement se fera à l'intersection de Broadway et de Telegraph et une autre est celle du bloc féministe et homosexuel contre le capitalisme qui se réunira à 14h30 entre la 14ème rue et Broadway.

  • Rejoindre les marches du centre-ville pour boucler le port d'Oakland. Ces marches se finiront à 16h et une autre de 2 miles partira à 17h vers le port pour manifester sa solidarité avec les débardeurs et arrêter les activités du soir sur le port.

  • Rejoindre le trajet à vélo de 'Critical Mass' à partir de 16h qui va de la 14e rue et de Broadway pour aller vers le port pour participer à son bouclage.

  • Mieux vaut ne pas conduire dans le centre-ville : il est probable que de nombreuses rues seront bloquées à la circulation de sorte qu'il est préférable de prendre le vélo ou les transports en commun. Il sera également utile d'avoir un vélo pour vous déplacer entre les actions ou marcher sur le port.

 Passez à l'action dans vos quartiers et leurs collectivités :

  • Rassembler les voisins, collègues, camarades de classe et organiser des groupes de marche dans son quartier pour un moment festif, sensibiliser et encourager les autres à vous rejoindre dans les rues ! Apporter de quoi faire du bruit, des écriteaux, des banderoles et faire savoir à votre communauté pourquoi vous participez à la grève.

  • S'arrêter devant les banques, les chaînes de magasins, les stations-service, les grands médias commerciaux, etc. pour protester et installer des piquets de grève.

  • Se rassembler dans les centres de quartiers et aux angles des principaux carrefours pour organiser des débats, des barbecues et des fêtes de rue. Y faire entendre votre voix et sensibiliser les gens en réclamant des espaces où les membres de la communauté peuvent vous rejoindre et parler des questions qui les affectent le plus et sur comment on peut s'organiser ensemble pour construire un puissant mouvement.

  • Si vous devez faire des courses, ne dépenser de l'argent que dans les commerces de quartiers et autant que possible, n'y acheter que des produits locaux.

 Les organisations sans but lucratif et communautaires :

  • Utilisez vos données personnelles et organisez vous à travers les réseaux sociaux des médias (sites Internet, Facebook, Linked-in, des bulletins électroniques, etc) pour soutenir les actions et permettre à vos circonscriptions d'être tenu au courant de ce qui se passe dans les rues d'Oakland.

  • En cas de violences policières, contacter votre réseau organisé pour dénoncer la répression policière et appeler à la libération de tous les grévistes arrêtés.

  • Fournir des ressources pour permettre aussi la participation de ceux qui vous entourent : donnez vous du temps pour pouvoir participer à des actions directes; encourager le travail qui concourt au succès de la grève générale et donnez vous un objectif d'occupation.

Soyez prêts :

  • A apporter des matériaux pour faire des écriteaux : du papier carton, des marqueurs, de la peinture, des bombes à peinture, des chevilles, etc.

  • A apporter de la nourriture et de l'eau à partager !

  • A apporter de quoi faire du bruit, systèmes de sonorisation et autres moyens que nous pouvons transformer au centre-ville en une célébration de notre pouvoir collectif.

  • Notez ce numéro vers le bas de votre corps en cas d'arrestation: 415.285.1011 Ce numéro pourra être composé toute la journée et permettra de coordonner le soutien juridique pour les personnes arrêtées pendant la grève.

  • Se souvenir de ces quatre points communs agréés par l'Assemblée Générale de la Grève :

  1. Solidarité avec les mouvements d'occupation du monde entier !

  2. En finir avec les attaques de la police sur nos communautés !

  3. Défendre les écoles et les bibliothèques d'Oakland !

  4. Contre un système économique basé sur le colonialisme, l'inégalité et le pouvoir des entreprises qui perpétue toutes les formes d'oppression et de destruction de l'environnement !

 Quelques chants pour la grève

«Grève, Occupation, Verrouillage ! Oakland est une ville populaire »

«Chaque heure, chaque jour ! L'occupation est pour rester ! »

«Tout occuper! Libérez Oakland. »

«Politiciens et banquiers, menteurs et voleurs, nous vous reprenons tout! Nous ne disons pas s'il vous plaît ! »

"Plus de flics, nous n'en avons pas besoin! Tout ce que nous voulons, c'est la liberté totale. »

« Fermez OPD! Non à la Bibliothèque publique ! »

«Allons à Oakland ! Allons-y ! [Clap] [clap] »


1 NDLR : Ceux qui manifestent et occupent les places aux Etats-Unis se font nommer les 99% (autrement dit, le "peuple"), et affirment se battre contre ceux qui représentent le 1% restant, qui dirigent le pays et s'enrichissent.

See also :